Arnaque : elle se fait voler sa carte grise et se retrouve à payer des milliers d’euros d’amende !

Une personne victime d’un vol de carte grise paie une grosse d'amende. Les fraudeurs trouvent toujours les moyens de faire leurs arnaque !

© Arnaque elle se fait voler sa carte grise et se retrouve à payer des milliers d'euros d'amende !

Déployer Replier le sommaire

La perte d’un effet personnel demande beaucoup de vigilance. En effet, cela peut tomber dans la mauvaise main et vous coûter cher. Pour le cas d’une femme, Patricia Dheilly, l’histoire s’est virée au cauchemar. Sur ce propos, la dame a perdu sa carte grise. Et elle récolte des milliers d’euros d’amende. Une nouvelle forme d’arnaque que les escrocs utilisent pour soutirer de l’argent aux personnes vulnérables.

Arnaque : Patricia Dheilly raconte sa mésaventure !

Patricia Dheilly, une habitante de Saint-Ouen-en-Belin se retrouve face à une arnaque hors du commun. Se sentant impuissante face à la situation, elle fait appel aux médias pour se faire entendre. La mère de famille raconte donc le début de son cauchemar. Quand elle a vendu sa voiture à un particulier, le 5 octobre 2020.

Cette fois-ci, une vente qui s’est déroulée dans les normes, selon ses explications. Ainsi, l’acquéreur a gardé la voiture Peugeot 307 pendant huit mois pour la céder par la suite à un autre acheteur. Le dernier acheteur est d’après elle un ferrailleur. Et c’est à partir de là, que la vie de Patricia Dheilly s’est engouffrée.

En effet, le dernier propriétaire de la voiture multiplie les infractions. Et de nombreuses amendes arrivent au domicile de la jeune femme. En quelques mois, elle reçoit au total 24 excès de vitesse et 27 amendes de stationnement dans toute la région parisienne.

Et pire encore, alors que la voiture est soi-disant immobilisée en septembre 2021, elle reçoit toujours des amendes en décembre 2021. Dépassée par la situation, la dame se demandait comment cela pouvait arriver alors qu’elle avait suivi scrupuleusement toutes les démarches administratives lors de la vente de son véhicule.

La perte de carte grise, un vrai cauchemar !

D’ailleurs, le cas d’arnaque de ce genre peut arriver à n’importe qui. En fait, malgré le fait que la jeune femme ait pris l’initiative de suivre à la lettre les démarches de la vente d’une voiture entre particulier. D’après elle : ”J’ai effectué le premier changement de carte grise le 5 octobre 2020. J’ai communiqué le numéro attribué à l’ANTS à l’acheteur”. Mais apparemment, ce dernier n’a pas fait le nécessaire de son côté.

Après avoir refait la demande de changement d’immatriculation auprès de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Elle obtient gain de cause face à cette situation le 14 mars 2022. Mais cela n’efface pas l’énorme arnaque qu’elle a subi entre-temps.

Depuis les deux années précédentes, elle tente de se faire entendre. Mais les autorités ont décidé de lui gicler tout son argent que ce soit dans son compte personnel ou son compte commun. Pour montrer à quel point elle est victime d’une arnaque, rien qu’entre 21 août et 18 septembre 2021, elle doit 1470 euros d’amendes.

Dépassée par la situation, la victime se sent triste de ne pas pouvoir offrir à son fils un petit cadeau voire un gâteau pour ses 18 printemps. Et tout cela, à cause d’un arnaqueur qui lui fait vivre des cauchemars.

Arnaque : Elle fait appel aux médias !

Patricia Dheilly ne sait plus comment gérer la situation. Elle décide donc de contacter plusieurs autorités et les médias. Touche pas à mon poste, le préfet, le sénateur du territoire ou encore le député, elle fait tout pour avoir une aide.

Pour l’instant, la malheureuse n’a qu’un point de soulagement de cette grosse arnaque. La dernière amende de maintien en circulation d’un véhicule cédé est attribuée au nouveau propriétaire.