Coupures d’électricité cet hiver, découvrez les français concernés !

Des coupures d’électricité risquent de survenir en France. Les autorités en explique la raison.

© Coupure d’électricité des risques ciblés à partir de janvier 2022 !

Déployer Replier le sommaire

Décidément, les initiatives des citoyens pour réduire leur consommation ne suffisent pas à éviter les coupures d’électricité. En effet, cette dernière se présente comme inévitable. Pour expliquer la situation, la présidente de la Commission de régulation de l’énergie a fait une déclaration. On vous dit tout !

Coupures d’électricité : Il n’y en aura pas cette année ?

Ces derniers mois, le gouvernement n’a pas cessé d’inciter les Français à réduire leur consommation en électricité. Apparemment, cette mesure a quand même pu récolter ses fruits. En effet, on a constaté que la majorité des consommateurs ont pris part à l’objectif.

Toutefois, cela peut se présenter encore plus difficile durant cet hiver à cause de l’utilisation du chauffage. Par ailleurs, un autre souci risque de préoccuper les citoyens. Il s’agit des coupures d’électricité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hauteur Largeur (@hauteurlargeur)

En effet, il existe bel et bien des risques de coupure en France. La présidente de la Commission de régulation de l’énergie Emmanuelle Wargon en a d’ailleurs parlé sur France Info.

Comme elle l’a affirmé, les coupures d’électricité pourront commencer au mois de janvier prochain. En effet, cette situation est inévitable si la météo laisse place à un climat encore plus froid. Mais cela risque également de se produire dans le cas où les consommateurs ne respectent pas les alertes imposées par le gouvernement.

Pourquoi y a-t-il un risque de coupure ?

Apparemment, les Français n’auront plus à s’en faire pour les coupures d’électricité durant les mois de novembre et décembre 2022. Une bonne nouvelle certes, mais la situation peut changer en janvier 2022 !

Comme Emmanuelle Wargon l’a expliqué : « Il y a eu des décalages chez EDF« . Autrement dit, une « remise en production de certaines centrales nucléaires ». Ce qui peut constituer une « inquiétude ou une vigilance pour janvier » a poursuivi la présidente.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Évoléa (@evolea03)

D’après les explications d’Emmanuelle Wargon, cela à avoir avec la diminution de production d’énergie du réseau électrique RTE, EDF. Les prévisions indiquent que ce dernier ne pourra fournir que 40 gigawatts.

Autrement dit, 65% de sa capacité maximale. Or, la quantité suffisante est comme l’année dernière estimée à 50 ou 60 gigawatts. Ce qui peut être une source de coupures d’électricité. Toutefois, la présidente a quand même confirmé qu’il « n’y aura pas de blackout ».

Coupures d’électricité : Un risque de surtension en janvier ?

Cela dit, il n’y aura pas donc de coupures d’électricité générale au mois de janvier. Comme Emmanuelle Wargon l’a confié : « Le pire qui puisse se produire, ce sont des coupures ciblées, décidées ».

Ce qu’elle a d’ailleurs continué par : « Qui tournent d’une ville à l’autre ». Par ailleurs, durant sa déclaration, la présidente a aussi donné une solution pour éviter cette situation. Apparemment, cela nécessite une grande initiative de la part des consommateurs.

Comme disait Mme Wargon : « Je suis très convaincue que le premier jour Ecowatt… tout le monde prendra ça au sérieux ». C’est donc la seule solution pour éviter une coupure d’électricité.

Par ailleurs, la responsable a tenu à avertir les consommateurs d’un autre risque dans sa déclaration. En effet, à cause les réacteurs nucléaires EDF qui redémarre très lentement, des surtensions peuvent affecter les réseaux électriques. Apparemment, cela pourra survenir au mois de janvier.