Pénurie de fin d’année : ce produit ne sera bientôt plus disponible et ce n’est ni l’huile et ni la moutarde !

Pénurie de fin d'année : de nombreux produits sont en rupture de stock. C'est à cause des différentes crises qui ont secoué l'Etat.

© Pénurie de fin d'année ce produit ne sera bientôt plus disponible et ce n'est ni l'huile et ni la moutarde !

Déployer Replier le sommaire

On était bien loin d’imaginer qu’un jour, l’huile de tournesol, la moutarde ou encore les œufs seraient en pénurie sur le marché. Désormais, les consommateurs ont du mal à trouver les produits indispensables au quotidien. Afin de prévenir la pénurie de fin d’année, un expert explique les raisons de ce grand manque. Pour en savoir un peu plus sur le sujet, Olivier Dauvers, un spécialiste dans la grande distribution explique tout.

Pénurie de fin d’année, il faut plutôt parler de sous-tension !

Le mot “pénurie” semble un peu exagéré. En fait, tous les produits sont certes en baisse sur l’approvisionnement, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ont disparu du marché. Si la moutarde se fait rare dans les grandes surfaces, c’est dû aux mauvaises conditions météorologiques au Canada (premier producteur des graines).

D’autant plus que l’absence des volailles et des œufs dans les rayons du supermarché n’est autre que la conséquence de la grippe aviaire de cette année. A titre d’information, l’huile de tournesol nous provient généralement de l’Ukraine. Le pays qui est d’ailleurs en crise avec la Russie actuellement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ma Poule De Luxe (@ma_poule_de_luxe)

Voilà pourquoi, il est parfois difficile de trouver ces produits. Si cela continue, les consommateurs craignent donc la pénurie de fin d’année. Car il serait impossible de se projeter pour les fêtes de fin d’année et de Noël en l’absence de tous ces produits phares des repas festifs.

Si certains produits sont en rupture de stock, ce sont uniquement la faute des consommateurs. Par peur de la pénurie, ils ont tendance à faire une surconsommation. Ainsi, ce qui entraîne forcément le manque des produits aux rayons des supermarchés

La réalité sur le manque de produit !

D’après la constatation d’Olivier Dauvers, seuls le riz et les œufs sont réellement en pénurie. Pour le reste, on parle simplement de tensions d’approvisionnement. Ces dernières semaines, les œufs ont en effet presque disparu dans tous les supermarchés, affirme le journaliste spécialisé dans la grande distribution.

Si les rayons sont vides sans œufs, c’est surtout à cause de la grippe aviaire. Cette fois-ci, la maladie des volailles a en effet touché toutes les zones d’élevage de volatiles. Donc pour ce produit, on peut parler de pénurie de fin d’année. Ainsi, il serait un peu difficile de remonter la pente en quelques semaines.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Montjourde (@arnaud_de_monjourde)

Si la disponibilité du riz sur les rayons des supermarchés est également en baisse. C’est surtout dû à la surconsommation des Français. D’un côté, il y a ceux qui anticipent contre l’inflation. De l’autre, il y a ceux qui préfèrent en garder en stock pour ne pas être surpris en cas de pénurie.

L’huile de tournesol, quant à elle, fait petit à petit son retour sur les rayons des grandes surfaces. Mais malheureusement, elle coûte un peu plus chère.

Pénurie de fin d’année : Certains produits sont réellement en rupture de stock

Les œufs, la moutarde et les volailles issues de l’élevage local sont vraiment en pénurie de fin d’année. Malgré les efforts fournis par les agriculteurs et les éleveurs, ces produits ne seront donc pas disponibles pour cette fin d’année.

Pour le reste, il s’agit tout simplement de tensions d’approvisionnement qui seront rétablies au fur et à mesure.