Les États-Unis annoncent qu’ils vont envoyer à l’Ukraine deux systèmes de missiles sol-air NASAMS, quatre radars de contre-artillerie et environ 150 000 munitions d’artillerie de 155 mm pour aider l’Ukraine dans sa lutte contre l’invasion russe.

Le Pentagone a indiqué vendredi que ce matériel supplémentaire fera partie du dernier programme d’aide américain à l’Ukraine, annoncé par le président américain Joe Biden lors d’une réunion des dirigeants de l’OTAN et qui devrait s’élever à environ 820 millions de dollars.

Le programme annoncé jeudi comprendrait également davantage de munitions pour les systèmes de roquettes d’artillerie à haute mobilité (HIMARS).

Les États-Unis espèrent que cette aide renforcera la résistance ukrainienne, alors que la Russie poursuit sa campagne de tirs de missiles à longue portée qui a secoué les villes ukrainiennes et qu’elle enregistre une série de succès sur le terrain dans l’est de l’Ukraine.

La Russie a fait des provinces de Donetsk et de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine, le point central de son attaque, dans l’espoir de forcer Kiev à renoncer à ses espoirs d’en reprendre le contrôle à la Russie.
Le soutien militaire américain porte sa contribution totale à l’effort de guerre ukrainien à près de 7 milliards de dollars depuis que la Russie a lancé son invasion de l’Ukraine le 24 février, provoquant des morts et des déplacements à grande échelle en Ukraine et l’instabilité des marchés mondiaux et des chaînes d’approvisionnement.

“Nous allons soutenir l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra”, a déclaré cette semaine le président américain Joe Biden lors d’une conférence de presse organisée dans le cadre du sommet de l’OTAN à Madrid.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)